6 février: Séminaire « L’âme et ses puissances » (CESR, Tours)

Séminaire de recherche 2014-2015

« L’âme et ses puissances »

Séance du 6 février 2015 (10h-16h30)

Matinée: Conférence de Sander de Boer (Rijksuniversiteit Groningen): « Mapping the soul and its powers »
Après-midi: Conférence d’Annemieke Verboon (EHESS, Paris) :  « Les facultés sensitives en texte et en image dans les manuels de Leipzig à la fin XVe siècle »

Présentation du séminaire (voir):

Le fil conducteur de ces travaux seront l’étude du statut de l’âme et de ses fonctions, de l’animation à l’intellection, en insérant cette question dans la tradition des commentaires sur le Traité de l’âme sans exclure les autres apports qui ont constamment croisé et fécondé cette tradition (platonisme, augustinisme, tradition médicale).

Le fil conducteur sera la question de l’unité : unité des « parties » ou puissances, unité du composé de l’âme et du corps, notamment dans le cas de l’homme. Mais de nombreuses questions pourraient être abordées, de la noétique jusqu’à la théorie de la sensation et aux formes les plus diverses d’union entre corps et esprit dans ce contexte. Un moment important est constitué par le XIVe siècle, où la psychologie comme science de l’âme se déploie pour une large part en étude systématique des processus cognitifs.

L’autre finalité de ce séminaire sera aussi d’offrir un lieu d’échanges et de rencontres en invitant des chercheurs, français ou d’autres pays, qui ont travaillé ou travaillent sur un point particulier de la psychologie médiévale.

Les différentes point abordés sont, sans exclusivité:

– des potentialités aux facultés : qu’est-ce qu’une partie de l’âme (une puissance ? un principe actif ? un accident ?) ; unité de l’âme et diversité des fonctions ; statut des différentes puissances…

– sensation et intellection : polarisation des puissances et tentations dualistes ; sens interne et multiplication des facultés ; statut de la sensation ; de la noétique à la psychologie cognitive…

– corporéité et séparabilité : âme et animation ; le corps comme signe de l’âme (la physionomie) ; les localisations cérébrales ; l’hypothèse matérialiste ; récurrence de l’averroïsme à la Renaissance…

Les journées comprennent une partie centrée sur une conférence, et en partie de lecture des Questions sur l’âme de Blaise de parme.

Le séminaire commencera au printemps 2014 et se poursuivra tout au long de l’année universitaire 2014-2015.

Pour plus d’informations, voir la page personnelle de Joël Biard.

Responsables de l’organisation :

Joël Biard (joel.biard@univ-tours.fr)

Véronique Decaix (veronique.decaix@gmail.com)

Lieu : Centre d’études supérieures de la Renaissance, 59 rue Néricault-Destouches, Tours.