18 nov: Journée d’études « La philosophie et les langues vulgaires au Moyen Âge » (Univ. Strasbourg)

Journée d’études

« La philosophie et les langues vulgaires au Moyen Âge »

Vendredi 18 novembre 2016

9h-17h

Université de Strasbourg (CREPHAC en collaboration avec le MEMI)

ARGUMENTAIRE L’une des suppositions tacites d’une bonne partie des traditions historiographiques sur le Moyen Âge est l’idée que la « vraie » philosophie médiévale coïncide presque totalement avec la théologie cléricale, qu’elle soit universitaire, monastique ou des écoles cathédrales. Il s’agirait alors d’une philosophie en langue latine et d’une philosophie des clercs. D’ailleurs, Anselme de Cantorbéry, Thomas d’Aquin, Jean Duns Scot, Guillaume d’Ockham – pour ne citer que les noms les plus saillants – ne sont-ils pas tous des clercs ? N’écrivent-ils pas tous en langue latine ? Mais nous pouvons aussi nous demander : existe-t-il une philosophie médiévale en langue vulgaire ? Quel est leur impact sur la conception de philosophie ? Quel est le rôle des laïcs, mais aussi des clercs, dans ces changements ? Cette journée d’études abordera quelques-unes de ces questions et proposera des éléments de réponses.

prog-coll-savoirs2016-derniere-version

Amphi Fresnel – (Faculté de Physique) Université de Strasbourg 3-5 rue de l’Université – Strasbourg Organisation : Gianluca Briguglia (briguglia@unistra.fr)