2 fev: « Le Liber de bona fortuna dans la culture textuelle latine (XIIIe – XVIIIe siècles) (SPHERE)

2 février 2017, 9:30 – 16:00

Le Liber de bona fortuna dans la culture textuelle latine (XIIIe – XVIIIe siècles) 
Organisation : Valérie Cordonier

 

Le moyen âge et l’Âge classique sont traversés par le concept de fortuna. Dans cette histoire, il apparaît qu’un rôle important a été joué par le Liber de bona fortuna (combinant deux chapitres des Magna moralia et de l’Ethique à Eudème ). Ce traité, élaboré au début des années soixante du XIIIe siècle, s’écarte des traditions existantes du monde latin en définissant la bonne fortune comme un impetus résultant d’une nature irrationnelle ou d’une inspiration divine. Par sa structure, il met en œuvre de nombreuses questions d’éthique, de théologie et de philosophie naturelle. En réunissant des spécialistes d’auteurs où se perçoivent des traces de cet opuscule, il s’agira de reconstituer les discussions conduites à partir de lui ou à son propos dans divers contextes, et de mettre en relief des aspects de la culture textuelle des XIIIe–XVIIIe s.

PDF - 241.4 ko
  • 10:00 Alain Boureau (GAS, EHESS, Paris)
    Un coup de dés parfois abolit le hasard… Nicole Oresme et le rejet de la fortune.
  • 11:00 – 12:00 Matthias Roick (Univ. Göttingen & Volkswagen Stiftung)
    A l’aube de la Réforme : Konrad Wimpina et le Liber de bona fortuna.
  • 13:00 Hans-Joachim Dethlefs (Chuo University, Tokyo)
    Les caprices de la fortune, entre destin volage et humeur esthétique à l’époque de Vasari.
  • 14:00 Tommaso De Robertis (Univ. degli Studi di Parma)
    Bene fortunatus est sine racione habens impetum. Traces du Liber de bona fortuna dans la Florence de Machiavel.
  • 15:00 – 16:00 Frauke Kurbacher (Bergische Univ., Wuppertal / Freie Univ., Berlin)
    Le destin de la « fortune », ou « chance extraordinaire » — réflexions sur les conditions et les possibilités des représentations du bonheur au XVIIIe siècle.

Avec la participation de Beatrice Delaurenti (GAS, EHESS, Paris)

http://www.sphere.univ-paris-diderot.fr/spip.php?article766#vc