18 avril: Séminaire « Philosophie et philologie à l’école de Saint-Victor » (IRHT)

Philosophie et philologie à l’école de Saint-Victor

Lecture et commentaire du De unitate d’Achard de Saint-Victor

Parmi les maîtres qui ont illustré l’école de Saint-Victor au xiie siècle, Achard, probablement le plus philosophe, commence seulement à sortir de l’ombre. Trente ans après l’édition princeps, récemment réimprimée, de son traité sur l’unité et la multiplicité en Dieu et dans les créatures[1], il s’en faut de beaucoup que cet ouvrage déroutant, inachevé mais d’une rare vigueur intellectuelle, ait trouvé la place qu’il mérite dans les travaux sur l’histoire de la philosophie et de la théologie médiévales.

Pour mieux comprendre ce texte insolite mais passionnant, un séminaire est organisé durant l’année 2016-2017 à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, par Chirine Raveton (Université de Caen) et Dominique Poirel (I.R.H.T.). Il consistera à lire, traduire et discuter l’ouvrage d’Achard, en faisant converger sur lui le double éclairage de l’histoire de la philosophie et de la philologie. Par là le séminaire se propose de former les étudiants en philosophie et en histoire intellectuelle à la lecture et à l’interprétation des textes philosophiques et théologiques du Moyen Âge.

Les séances se tiendront un mardi par mois de 15 h. à 17 h., dans la salle Terroine de l’I.R.H.T. (40 av. d’Iéna, 75116 Paris, m° Iéna, Boissière, Charles-de-Gaulle–Étoile, bus 63 et 32), aux dates suivantes :

 

mardi 8 novembre 2016

mardi 6 décembre 2016

mardi 3 janvier 2017

mardi 21 février 2017

mardi 28 mars 2017

mardi 18 avril 2017

mardi 6 juin 2017

 

Libre inscription : chirineraveton@gmail.com et dominique.poirel@irht.cnrs.fr

 

[1] Emmanuel Martineau (éd.), Achard de Saint-Victor, L’unité de Dieu et la pluralité des créatures De unitate Dei et pluralitate creaturarum, suivi de la traduction française du traité achardien Du discernement entre âme, spiritus et mens, Caen : Presses universitaires de Caen, 2013 (Fontes & Paginæ) [rééd. de l’ouvrage publié en 1987 aux Editions du Franc-Dire à Saint-Lambert des Bois (Collection Authentica)].