École des Hautes Études en Sciences Sociales

Séminaires et enseignements de l’EHESS 2017-2018

 

Dominique Iogna-Prat (EPHE/CNRS CéSor) et Bénédicte Sère (Paris-Nanterre)

Les usages contemporains du Moyen Âge : historiographie et ecclésiologie

Le séminaire propose de repenser l’écriture de l’histoire religieuse, dans une perspective historiographique critique et au regard des acquis les plus récents de la recherche scientifique. L’approche s’attachera à pointer les sensibilités des différentes traditions historiographiques nationales et confessionnelles. Le but est de repenser l’écriture historique de l’histoire de l’Église au regard des pratiques traditionnelles, quelles soient historiennes ou magistérielles. On proposera une relecture de cette histoire à partir de dossiers précis que l’on revisitera à la lumière des préoccupations ecclésiales du XXe siècle.

1ère séance : 28 septembre 2017 : Conciliarisme
Participants : Emilie Rosenblieh, Fabrice Delivré

2ème séance : 12 octobre 2017 : Antiromanisme
Participants: Philippe Boutry

3ème séance : 23 novembre 2017 : Modernisme
Participants : Guillaume Cuchet, Alain Rauwel, Jacob Schmutz

4ème séance : 18 janvier 2018 : Constitutionnalisme
Participants : Frédéric Gabriel, Laurent Fonbaustier, Jean-Pascal Gay

5ème séance : 8 février 2018 : Réformisme / anti-réformisme ; Infaillibilisme
Participants : Guillaume Cuchet, Claude Gauvard

 

Au premier semestre, le jeudi  de 15 h à  19 h en salle Alphonse Dupront, 10 rue Monsieur le Prince, Paris 75006

*

Sylvain Piron, avec Christophe Grellard (EPHE)

Qu’est-ce que l’hérésie ? Une lecture du Dialogus de Guillaume d’Ockham (avec S. Piron, EHESS)

Réfugié à la cour de l’empereur Louis de Bavière qui dénonce le pape Jean XXII comme hérétique, Guillaume d’Ockham s’interroge méthodiquement dans le Dialogus sur la situation politique dans laquelle il se trouve embarqué. En quoi consiste une hérésie ? Qui doit la dénoncer et qui peut en juger ? Et si le chef de l’Église en est convaincu, qui est apte à le destituer ? En examinant pas à pas l’enchaînement de ces interrogations, qui seront situées à chaque fois dans leurs perspectives historiques et juridiques, nous suivrons Ockham dans son travail de mise à nu des règles de composition de la société chrétienne.

2e et 4e lundis du mois de 11 h à 13 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 13 novembre 2017 au 28 mai 2018