Colloque « L’Europe de la logique » – 14-15 mai 2018

Colloque Collège de France

L’Europe de la logique.

Les traditions aristotéliciennes médiévales et modernes en contextes : empires et politiques de la logique.

14 et 15 mai 2018 – Collège de France – Amphithéâtre Marguerite de Navarre

Organisation :

Julie Brumberg-Chaumont (PSL, CNRS, LEM)

Alain de Libera (Collège de France)

Antonella Romano (PSL, EHESS, CAK)

À rebours d’une pratique historiographique occupée à la seule restitution et à l’évaluation des doctrines logiques passées, le projet « l’Europe de la logique » propose d’écrire une histoire prenant acte des dimensions institutionnelles, territoriales, confessionnelles, politiques, éducatives et anthropologiques que revêt l’histoire des diverses traditions logiques aristotéliciennes dans l’Europe médiévale, renaissante et moderne.
Ces voies se dessinent à la fin du Moyen Âge, pour s’affirmer pleinement à partir du XVIe siècle, entre Réforme, Contre-Réforme, et projets coloniaux des savoirs. En pluralisant l’espace européen, pour l’étendre à ses missions et à ses colonies, ainsi qu’à ses composantes byzantines, musulmanes et juives, en s’appuyant sur l’histoire des pratiques, en particulier éducatives, le colloque doit contribuer à dénaturaliser et historiciser pleinement la notion de « logique », comme on a pu le faire pour celles de « science » ou de « philosophie ».

Lundi 14 mai :

09h00 : Accueil
09h15 :  Julie Brumberg-Chaumont (PSL, CNRS, LEM) : Introduction : L’Europe de la logique
09h45 : Alain de Libera (Collège de France) : Le split Oxford/Paris
10h30 : Pause
10h45 : Andrew Laird (Brown University, USA) : Aristotle, Tartaret and Siliceus in Tlatelolco : The teaching of logic to the Nahua (‘Aztec’) nobility in 16th Mexico
11h30 : Marco Sgarbi (Unive) : The Rise of the Instrumental Conception of Logic. Vernacular Logical Text books in Renaissance Italy
12h15 : Christophe Geudens (KU Leuven) : La Logique à Louvain, ca. 1425-1530. Nouvelles perspectives de recherche
13h00 : Pause-déjeuner
14h30 : Steven Coesemans (KU Leuven) : Les manuels de logique et le cartésianisme au XVIIe siècle – les manuels français aux Pays Bas
15h15 : Jacob Schmutz (Sorbonne Université, Paris ) : Le tournant facultatif de la logique dans la scolastique française du XVIIe siècle
16h00 : Pause
16h15 : David Simonetta (académie de Versailles/Collège de France) : L’enseignement de la logique en Angleterre au XVIIIe siècle
17h00 : Catherine König-Pralong (université de Fribourg/EHESS) : Carl von Prantl et l’histoire de la logique occidentale

Mardi 15 mai :

09h30 : Christophe Erismann (université de Vienne) : L’usage de la logique à Byzance au IXe siècle
10h15 : Daniel de Smet (PSL/CNRS/LEM) : Le statut ambigu de la logique en Islam : entre anathème et institutionnalisation
11h00 : Pause
11h15 : Charles Manekin (University of Maryland) : The Study of Logic and its Cultural Impact Among Jews of the Midi (12th-14th C.). Tribute to Mauro Zonta
12h00 : Julie Brumberg-Chaumont (PSL/CNRS/LEM) : Les usages de la logique au Moyen Âge latin : l’essor d’une norme sociale et intellectuelle
13h00 : Pause déjeuner
14h30 :  John Marenbon (Trinity College, Cambridge) : Pour une histoire sociale de la logique durant le haut Moyen Age
15h15 : Costantino Marmo (université de Bologne) : L’introduction à la logique d’après quelques commentaires modistes au Tractatus
16h00 : Pause
16h15 : Irène Rosier-Catach (PSL/EPHE/CNRS/HTL) : « Una et eadem apud omnes » : la grammaire spéculative et les sciences du discours

Télécharger le programme en pdf