20-21 Janvier 2022 – Colloque “La raison au Moyen Âge”

Colloque “La raison au Moyen Âge”

organisé par P. Bermon et D. Poirel

20-21 Janvier 2022 – Hybride : ICP Paris – salle Z21 Amphithéâtre Paul Ricoeur

Le Moyen Âge est souvent présenté comme un temps où dominent la foi, la tradition, l’autorité. Or c’est alors aussi que triomphe en Occident une raison logicienne et collective comme forme du discours savant, dans tous les savoirs y compris sacrés, et comme moteur de la discussion, dans les disputes scolaires et universitaires. Comment comprendre ce paradoxe ?
On l’abordera de trois façons complémentaires en étudiant la raison comme mot, comme procédure intellectuelle et comme réquisit d’une connaissance scientifique et démontrable.
 

1) Quel est au Moyen Âge le sens du mot ratio, l’un des plus équivoques qui soient ? Selon les cas, il peut en effet signifier le compte, la proportion, la faculté de connaître, un processus d’abstraction, la faculté de raisonner, un argument, une notion, une cause, une intention, un discernement moral, un principe de modération, une exigence de cohérence, un dessein organisateur… Ces acceptions sont-elles des éclats de sens fragmentaires et juxtaposés, ou dépendent-elles d’une signification commune, qui se spécialise et s’adapte à des contextes divers, et alors laquelle ? Comment définir ce qui fait le coeur de la raison au Moyen Âge ?

2) Quelle est la fonction de la raison dans les discours philosophique, théologique, exégétique, homilétique, liturgique, juridique, médical, poétique, historique ou autres ? Dans ces domaines, que signifie le recours à la raison ? Varie-t-il selon les champs du savoir ou les temps ? Existe-t-il une procédure rationnelle commune (définition et argumentation), ou les actes de la raison varient-ils d’une discipline à l’autre ? La redécouverte d’Aristote et de ses Analytiques a-t-elle révolutionné la rationalité médiévale, ou l’a-t-elle perfectionné seulement ? Observe-t-on un conflit au Moyen Âge entre des rationalités « dures » et « molles », closes et ouvertes ?

3) Quelle est la valeur de la raison dans l’édifice médiévale de la connaissance ? Existe-t-il des savoirs assez sublimes, comme la théologie, ou assez humbles, comme les arts empiriques, pour échapper à l’emprise de la raison ? Dans quelles époques, chez quels auteurs trouve-t-on l’idée que la foi, la révélation, le divin, ne dépassent pas seulement la raison (supra rationem), mais encore lui font exception (praeter rationem) ou s’opposent à elle (contra rationem) ? Quelles sont les causes, quelles sont les conséquences, d’une telle scission entre ce qui découle de la raison, ou s’y laisse ramener, et ce qui lui est par nature étranger ?
 
Programme :
 
Jeudi 20 janvier 2022 
 
9h30 
P. Vincent Holzer (Institut Catholique de Paris), « Ouverture ». 
Dominique Poirel, « Introduction ». 
Agnieszka Kijewska (Univ. de Lublin), « La conception de vera / recta ratio dans le Periphyseon de Jean Scot Erigène : le contexte doctrinal, littéraire et la fonction théorique ». 

Pause 

11h 
Julie Brumberg-Chaumont (LEM, CNRS), « Raison et logique au Moyen Âge ». 
Olivier Boulnois (EPHE), « Les états de la raison. Formes et fonctions de la rationalité médiévale ». [intervention reportée à 14h30] 

Déjeuner 

14h 
Clelia Crialesi (KU Leuven), « « Les ‘raisons’ des mathématiques : aspects de la ​ratio dans la pensée mathématique médiévale ».  
Nicolas Weill-Parot (EPHE), « Ratio, Raison et science médiévale : exemples d’expression et de manifestation de la rationalité scientifique et de ses limites (xiiie-xve siècle) ». [intervention déplacée à 11h30] 

Pause
 
16h 
Christophe Grellard (EPHE), « Jean Gerson et la recta ratio ». 
Lydwine Scordia(Univ. de Rouen), « Le prince doit gouverner ‘selon loy et reson’ : évolution du principe du xiiie au xve siècle». 
 
Vendredi 21 janvier 2022 

9h30 
Gilbert Dahan (EPHE – LEM), « Ratio et approches rationnelles dans l’exégèse du Moyen Âge ». 
Gilles Berceville (Institut Catholique de Paris), « Renovamini autem spiritu mentis vestrae. Esprit et raison dans les commentaires médiévaux d’Éphésiens 4, 17–5, 20 ».  

Pause 

11h 
Dominique Poirel (IRHT, CNRS – Institut Catholique de Paris – Univ. de Lublin), « Nécessité ou contradiction ? Richard de Saint-Victor et la raison en matière trinitaire ». 
Patrick Henriet (EPHE), « Raison et hagiographie ». 

Déjeuner 

14h 
Ayelet Even-Ezra (Hebrew University of Jerusalem), « Reasoning ritual : reason and symbolic thinking »/ « Raisonner le rituel : la raison et la pensée symbolique ». 
Cécile Coulangeon (Institut Catholique de Paris), « Construire en pierres à l’époque romane : une architecture de la raison ? » 

Pause 

16h 
Marcin Jan Janecki(Univ. de Toruń et Lublin – EPHE), « Supra rationem, sed non sine ratione : la raison chez quelques auteurs spirituels du Moyen Âge ».  
Pascale Bermon (LEM, CNRS), «Ratio, id est intellectus. Grégoire de Rimini (1300-1358), entre Aristote et Augustin, à la recherche du principe de réalité ». 
Dominique Poirel, « Conclusions ». 
 
 
Pour vous inscrire et recevoir le lien de connexion, allez sur cette page.


Citer ce billet
parimed (2022, 18 janvier). 20-21 Janvier 2022 – Colloque “La raison au Moyen Âge” Pariscope médiéval. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sop4