Archives de l’auteur : parimed

Appel à contribution (CFA) Medieval Philosophy Mini-Conference at the Saint Louis Annual Symposium for Medieval and Renaissance Studies (June 12-14, 2023)

Call for Abstracts: Medieval Philosophy Mini-Conference at the Saint Louis Annual Symposium for Medieval and Renaissance Studies (June 12-14, 2023)

Every year, the Center for Medieval and Renaissance Studies at Saint Louis University (https://www.smrs-slu.org/) hosts a symposium on medieval and Renaissance studies. The tenth symposium will take place next June 12-14, 2023. As with other large, inter-disciplinary conferences of this kind, there is ample to room to expand the representation of philosophy. Moreover, the symposium provides historians of philosophy the opportunity to see what research is being conducted in other areas, e.g. medieval and Renaissance intellectual history, art history, literature, etc.

We are, therefore, proposing to organize a mini-conference devoted to medieval philosophy. Proposed Sessions will include:

  1. Medieval Philosophy: Metaphysical Themes
  2. Medieval Philosophy: Ethical & Political Themes
  3. Medieval Philosophy: Philosophical Theology
  4. Medieval Philosophy: Epistemological Themes

We welcome abstracts on any topic and any philosopher that falls within these areas, extending into the Renaissance and late Scholasticism. Please submit abstracts of about 200 words and include a short CV. 

Deadline for abstracts: January 30th, 2023

Notification date: Feb. 15th, 2023 

Organizers:

Susan Brower-Toland (susan.browertoland@slu.edu)

Jenny Pelletier (jenny.pelletier@gu.se)

Jenny Pelletier, PhD
Postdoctoral Researcher

Department of Philosophy, Linguistics and Theory of Science
University of Gothenburg, Sweden

Mardi 22 novembre – La philosophie médiévale à Condorcet – C. Schabel : “Why Should an Atheist Believe ?”

Séminaire “La philosophie médiévale à Condorcet”

What Should an Atheist Believe? Philosophy in Lumine Naturali according to Pierre Ceffons and Vana Curiositas among Medievalists

Chris Schabel (univ. de Chypre/IRHT)

Mardi 22 novembre 2022 – 17h à 19h – Campus Condorcet – salle 3.01

Co-organisé par Monica Brinzei (CNRS-IRHT), Irene Caiazzo (CNRS-LEM), Christophe Grellard (EPHE-LEM) et Catherine König-Pralong (EHESS-CAK), soutenu par le LabEx Hastec, le séminaire “La philosophie médiévale à Condorcet” accueille des spécialistes français et étrangers d’histoire intellectuelle, d’histoire de la philosophie, de la logique, de la théologie, et d’une manière plus générale d’histoire des sciences et des savoirs. Le séminaire, commun à plusieurs laboratoires basés sur le Campus Condorcet – le Centre Alexandre Koyré (CAK), l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT) et le Laboratoire d’études sur les monothéismes (LEM) –, est ouvert aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs, aux post-doctorants, tout comme aux doctorants et aux étudiants de master. Lieu de rencontre entre médiévistes confirmés et chercheurs en début de carrière, il présente des transformations d’objets et de méthodes en histoire de la philosophie médiévale, dans un champ interdisciplinaire des sciences sociales et humaines renouvelé par les approches globale, croisée ou interconnectée.

Programme des séances à venir :
Télécharger le programme en pdf

Mardi 17 janvier 2023, 17 h-19 h : Gabriella Zuccolin (Université de Pavie), « Can There Be Two Perfectly Identical Complexions? Peter of Abano and Jacopo of Forlì on Avicenna’s Interdict »

Mardi 7 février 2023, 17 h-19 h : Guy Guldentops (Université de Cologne), « Nicolas Ellenbog et la pensée médiévale »

Mardi 14 mars 2023, 17 h-19 h : Daniel di Liscia (Université de Munich), « Jacques Legrand’s Compendium utriusque philosophie: How to Teach Aristotelian Philosophy in the Autumn of the Middle Ages »

Mardi 16 mai 2023, 17 h-19 h : Yossef Schwartz (Université de Tel Aviv), « Writing the History of Medieval Jewish Philosophy: New methods – new questions »

Mardi 13 juin, 17 h-19 h : Antonella Sannino (Université de Naples), « New Perspectives on Hermetic Artificial Life Forms »

 

1-2 Décembre 2022 – Colloque de l’IEM : “La nature au Moyen Âge”

Colloque de l’Institut d’Études Médiévales de l’ICP

La nature au Moyen Âge

Organisé par Dominique Poirel (IRHT/CNRS, IEM) et Pascale Bermon (LEM/CNRS-PSL, IEM)

jeudi 1er et vendredi 2 décembre 2022 – Institut catholique de Paris – Amphi Paul Ricoeur (salle Z 16)

 

Les colloques de l’Institut d’Études Médiévales de l’Institut Catholique de Paris font converger chaque année sur un thème intéressant le Moyen Âge, les éclairages de diverses disciplines : philosophie, théologie, droit, histoire, lettres, histoire de l’art, etc.

Cette année, le 1er et 2 décembre 2022, le thème choisi est la nature, dans trois perspectives.

D’abord, le terme soulève un problème lexical : quels mots désignent au Moyen Âge ce que nous entendons par « nature », et quels sens revêt au Moyen Âge le terme natura ? Ces écarts de mots et de sens traduisent probablement une différence dans la manière d’être au monde.

Ensuite, la notion de nature est au carrefour de regards divers : celui du savant physicien, qui l’étudie d’après les Anciens et l’observation ; celui du solitaire contemplatif, qui paradoxalement s’y réfugie pour « fuir le monde » ; celui du poète ou de l’artiste qui l’idéalise en la représentant ; celui du théologien qui s’efforce de lui faire une place entre le péché et la grâce, entre l’homme et Dieu, face à l’homme, autour de l’homme ou en l’homme.

Enfin, puisque l’urgence écologique a mis en crise un certain rapport moderne et occidental de l’homme à la nature, il vaut la peine d’étudier si l’exploitation illimitée de la nature par la technique trouve des sources, des freins ou autre chose encore dans la pensée chrétienne, ici médiévale, d’une nature désacralisée mais confiée à l’homme pour qu’il la domine et la cultive.

Le programme complet est consultable ici.

Inscription obligatoire ici.
Affiche en pdf

 

Jeudi 17 novembre 2022 – Journée d’études “La question de la science prééternelle dans la tradition hébraïque médiévale”

Journée d’études – Séminaire du centre CHSPAM “Science et philosophie de l’Antiquité à l’Âge classique”

La question de la science prééternelle dans la tradition philosophique hébraïque médiévale

organisation Silvia di Donato (CNRS, SPHere)

Jeudi 17 novembre 2022 – salle Valentin, 454A, Université Paris Cité, bâtiment Condorcet, 4, rue Elsa Morante, 75013 Paris – et par Zoom

Programme :

Matinée

10:00 – 11:00 Silvia DI DONATO (CNRS, SPHere) : Sur la tradition hébraïque de la Damima d’Averroès
11:00 – 11:15 pause

11:15 – 12:15 Warren ZEEV HARVEY (The Hebrew University of Jerusalem) : Hasdai Crescas and the possible influence of Averroes’ Damima

Après-midi

14:00 – 15:00 Yahuda HALPER (Bar-Ilan University) : Damima and Dialectic in Averroes and the Hebrew Tradition
15:00 – 16:00 David WIRMER (Universität zu Köln) : Gersonides’ Ambiguous Reading of Maimonides’ Stance on Divine Knowledge
16:00 – 17:00 Roberto GATTI (Ch. indépendant) :‘Neither universal nor particular’ : Gersonides on Averroes’ statement about God’s knowledge

Télécharger le programme en pdf
Pour assister à la journée en distantiel, merci de vous adresser par mail avant le 15 novembre à S. Di Donato qui vous enverra le lien de connexion Zoom.

Jeudi 8 décembre 2022 – Journée d’études “Errare (et perseverare) : Erreurs et corrections à la fin du Moyen Âge”

« Errare et perseverare. Erreurs et corrections à la fin du Moyen Âge »

Journée d’études – Séminaire du CHSPAM – SPHere (UMR 7219)

Organisée par Véronique Decaix (Univ. Paris 1, Panthéon-Sorbonne, GRAMATA)

et Sophie Serra (Projet ERC ALFA, SYRTE, Observatoire de Paris/PSL-CNRS ; SPHere)

Jeudi 8 décembre 2022 – Université Paris-Cité, salle Dali 348A – Bâtiment Condorcet, 4, rue Elsa Morante 75013 Paris

[changement de salle]

 

Erreur et fausseté sont deux notions proches, qui témoignent toutes deux de l’inadéquation entre la réalité et le discours (écrit, oral, calculé, dessiné) qui porte sur elle. La distinction entre ces deux notions existe pourtant, notamment dans la mesure où la fausseté tient à l’immuabilité tandis que l’erreur s’inscrit par définition dans une temporalité. En effet, elle se fait jour à partir du moment où elle est anticipée (reconnue comme un contenu approximatif, amendable, soumis à ré-élaborations ultérieures) ou, plus simplement, lorsqu’elle est corrigée et donc définie par rapport à un passé. On ne compte plus les mentions, dans les propos introductifs des textes du Moyen Âge, d’une expression qui se ferait « sub correctione aliorum », laissant entendre par là, au-delà d’une humilité de façade, la réalité d’une conception de savoirs humains qui s’élaboreraient collectivement, au long du temps, par raffinements successifs. L’errance serait le lot de l’humain aux prises avec son désir de connaissance, et la correction une nécessité morale en plus de gnoséologique. Les marques de l’erreur peuvent en effet être des déclarations explicites, de la part des auteurs eux-mêmes offrant leur travail à des développements ultérieurs ou bien corrigeant ou réprouvant des propos antérieurs (les leurs ou ceux des autres) dans le cadre de débats doctrinaux.

C’est à la conception de l’erreur, envisagée dans son fondement étymologique comme un « errement », un cheminement autour du territoire de la vérité qui creuse parfois durablement de nouvelles voies, que souhaite se consacrer cette journée d’études. Où situer la limite entre des thèses considérées comme erronées et à écarter, et des déclarations humblement considérer comme imparfaites ? Quelle place la science médiévale latine faisait-elle à contenus approximatifs mais utilisables efficacement ? Comment traquer et attester d’une erreur ? Quelles formes de remédiations à l’erreur peuvent-elles envisagées : corrections ponctuelles ou réformes radicales ?

Les productions scientifiques (philosophie naturelle, médecine, astronomie…) de la fin du Moyen Âge latin, qu’il s’agisse de textes et de leurs annotations marginales, de listes de valeurs numériques ou de diagrammes, constituent un observatoire particulièrement pertinent pour remarquer les différents régimes de l’erreur et de la correction, révélant ainsi les conceptions épistémologiques des auteurs, et la façon dont ils pensent la connaissance dans son rapport à la temporalité et au travail collectif.

 

Télécharger l'affiche en pdf

26 novembre 2022 – Soutenance d’HDR de Ziad Bou Akl

Soutenance d’HDR de Ziad Bou Akl (chargé de recherche CNRS/MCF attaché à l’ENS Ulm)

Philosophies islamiques : falsafa, théologie rationnelle et théorie juridique

26 novembre 2022 – 14h – Maison de la Recherche (28 Rue Serpente, 75006 Paris) – Salle D 223

Mohammad Ali Amir-Moezzi, directeur d’études, École pratique des hautes études ; Nadja Germann, professeure des universités, Université de Fribourg-en-Brisgau ; Christophe Grellard, directeur d’études, École pratique des hautes études ; Frank Griffel, professeur des universités, Université de Yale ; Frédérique Ildefonse, directrice de recherche, Centre Jean Pépin – CNRS ; Marwan Rashed, professeur des universités, Sorbonne Université (garant).

Le dossier est composé d’un mémoire de synthèse, d’un volume d’articles, de deux ouvrages et d’un mémoire inédit intitulé : Al-Ashʿarī, Les Doctrines des musulmans et les divergences des croyants, traduction partielle [IIe et IIIe parties] et étude.

Offre d’emploi (postdoctorat, 24 mois) date-limite de candidaure 15.12.22

Offre d’emploi en post-doctorat de 24 mois dans le cadre du projet ANR CiSaMe (Droit et théologie au XIIe siècle)

La date limite de candidature est fixée au 15 décembre 2022.

Pour plus d’information, voir les documents en pièce-jointe.

CALL_FOR_POST-DOC EN CALL_FOR_POST-DOC EN

CALL_FOR_POST-DOC FR

Appel à contributions – Patristica et Mediaevalia – 31 mars 2023

La revue Patristica et Mediaevalia lance un appel à soumission pour des articles, revues, notes critiques, traductions et éditions critiques, pour sa seconde sortie de 2023 (vol. 44.2).

La date limite est fixée au 31 mars 2023.

Les art doivent respecter les normes éditoriales consultables ici.

Les contributions peuvent être rédigées en espagnol, portugais, anglais, allemand, français et italien.

Les contributions doivent être envoyées de préférence via le site de la revue ou en écrivant à : patristicaetmediaevalia[…]filo.uba.ar

PetM est une revue indexée dans Scopus, ERIH Plus, ICI-Journals Master List, DOAJ, Núcleo Básico de Revistas. En savoir plus

Comité éditorial :
Claudia D’Amico
Jazmín Ferreiro
Natalia Jakubecki

Vendredi 4 novembre – Les mardis de la philosophie arabe à l’IMA – Yadh Ben Achour “Le projet démocratique dans le monde arabe, entre révolution et contre-révolution”

Les Mardis de la philosophie arabe à l’Institut du monde arabe

Le projet démocratique dans le monde arabe, entre révolution et contre-révolution

Yadh Ben Achour

vendredi (exceptionnellement) 4 novembre- 19h – IMA, Bibliothèque, niveau 1

Depuis une soixantaine d’années, les peuples arabes ne cessent, par le surgissement de phénomènes révolutionnaires massifs et répétés, de réclamer la mise en place de systèmes politiques démocratiques fondés sur les valeurs de la dignité, de la liberté, de l’égalité et de l’Etat de droit. Le projet démocratique se heurte cependant à des difficultés majeures, notamment les contre-révolutions de diverses natures, qui ne font que l’ajourner ou même le neutraliser. La question s’impose : quel pourrait être l’avenir du projet démocratique ?

Séance animée par Yadh Ben Achour.
Le Pr Yadh Ben Achour est un juriste et intellectuel tunisien, spécialiste de droit public interne et international, et de la théorie politique islamique. Il a occupé, entre 1993 et 1999, le poste de Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques à l'Université de Carthage. Désigné en 1988 comme membre du Conseil constitutionnel tunisien, il en démissionne en 1992 pour protester contre la tentative des autorités de liquider la Ligue tunisienne des droits de l’homme, par l’intermédiaire d’une réforme de la loi sur les associations. Après la Révolution, il est désigné président de La Haute Instance de réalisation des objectifs de la révolution, dont la mission essentielle consistait à libéraliser le système politique et préparer les élections de l’Assemblée nationale constituante. Il est actuellement membre du Comité des droits de l’Homme des Nations unies. Ses derniers ouvrages sont Islam et démocratie. Une révolution intérieure (Gallimard, 2020) et La Révolution, une espérance (Collège de France, Fayard, 2022).

Les Jeudis de la philosophie font place aux Mardis. L’Institut du monde arabe poursuit son exploration dans la philosophie arabe sous la houlette du philosophe Jean-Baptiste Brenet.
Si des grandes figures, comme celle d’Averroès, sont fréquemment mises en lumière dans la littérature grand public et les médias, les autres dimensions de cette Pensée, qui a pourtant beaucoup apporté à l’Humanité et au dialogue des esprits, des cultures, sont peu étudiées et partagées. Elles ont pourtant des résonnances résolument contemporaines, et éclairent notre actualité. C’est pourquoi l’Institut du monde arabe, en collaboration avec le philosophe Jean-Baptiste Brenet lance un tout nouveau cycle dédié aux grandes questions de la philosophie arabe dans le cadre des Jeudis de l’IMA.
Chaque premier mardi du mois, l’IMA invite un-e philosophe spécialiste de la philosophie arabe à venir exposer une dimension spéciale de cette pensée, puis dialoguer avec le public. C’est aussi l’occasion de faire entendre des textes de ces penseurs arabes, si peu connus aujourd’hui, interprétés par des comédien-ne-s.

Télécharger le programme des séances 2022-2023 en pdf

16 novembre 2022 – Séance de séminaire “Translatio Studiorum” : “La philosophie du langage d’al-Farabi”

Translatio Studiorum

Séminaire de philosophie médiévale arabe et latine

org. Jean-Pascal Anfray et Ziad Bou-Akl

séance 2 :

La philosophie du langage d’al-Farabi

N. Germain (Albert Ludwigs Universität, Freiburg)

répondante I. Rosier-Catach (CNRS/EPHE)

Mercredi 16 novembre 2022 – 18h-20h – ENS Ulm – salle des Résistants

Voir le programme prévisionnel des séances

 

 

19 octobre 2022 – Séance de séminaire “Translatio studiorum” – Réflexions historiographiques et métaphilosophiques sur les limites de la disciplines

Translatio Studiorum

Séminaire de philosophie médiévale arabe et latine

org. Jean-Pascal Anfray et Ziad Bou-Akl

séance 1 :

Réflexions historiographiques et métaphilosophiques sur les limites de la disciplines

O. Boulnois (EPHE) et M. Rashed (Sorbonne-Université)

Mercredi 19 octobre 2022 – 18h-20h – ENS Ulm – salle des Résistants

Voir le programme prévisionnel des séances

 

 

17-18 Novembre 2022 – Colloque international : “Jean de Jandun et son temps. Nouvelles Perspectives de recherche”

Colloque international

Jean de Jandun et son temps. Nouvelles perspectives de recherche

Organisé par

Jean-Baptiste Brenet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, GRAMATA), Iacopo Costa (CNRS-UMR LEM 85-84), Véronique Decaix (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, GRAMATA, IUF)

Avec le soutien de l’École pratique des Hautes Études et de l’Institut Universitaire de France

Attention, changement de salle : salle G307, 3e étage droite, esc. C

+ Lukas TOMANEK, qui devait initialement donner sa présentation à 11h30,
parlera à 14h.

Jeudi 17 novembre – Sorbonne, salle Dominique Kalifa (UFR d’Histoire, Escalier C, 2e étage) G307

9h30 – Jean-Baptiste Brenet, Iacopo Costa, Véronique Decaix : Mots d’accueil

9h45 – David Twetten : John of Jandun and the Prime Mover Argument: Faithful to Averroes?

10h45 – Russell Friedman : John of Jandun on Prime Matter and its Potency

14hŁukasz Tomanek : Fernand of Spain and his commentary on De substantia orbis of Averroes. Remarks on its attribution and its doctrinal context

15h – Valérie Cordonier : Jean de Jandun sur la fortune et la bonne fortune

15h45 – Luca Burzelli : The remanence of the elements in Jean of Jandun

16h45 – Aurora Panzica : À la recherche des Questions perdues de Matteo Mei sur la Physique : nouvelles sources pour l’étude de Jean de Jandun et de l’averroïsme bolonais

Vendredi 18 novembre Sorbonne, salle Dominique Kalifa (UFR d’Histoire, Sorbonne, Escalier C, 2e étage) G307

 

9h30 – Aurélien Robert : John of Jandun on logic and its application to different fields of knowledge

10h15 – Andrea Tabarroni : Jandun’s Early Reception in Bologna Through the Witness of MS Firenze BNC Conv. Soppr. J.III.6

11h15 – Paolo Rubini : Sensory cognition in Renaissance Aristotelianism: Pietro Pomponazzi reader of John of Jandun

Après-midi : Sorbonne, salle D621 G307

15h – Pavel Blažek : Jean de Jandun abréviateur de Barthélémy de Bruges ? Les Quaestiones Libri Yconomice Aristotelis conservées à Erfurt, Wissenschaftliche Allgemeinbibliothek, CA Q. 188

15h45 – Alessandro Mulieri : Marsilius of Padua and John of Jandun. Reopening the Question of Political Aristotelian Averroism

16h45 : Discussion

Télécharger le programme complet en pdf

Mardi 8 Novembre – “La philosophie médiévale à Condorcet” – I. Iribarren : “Pratiques de l’écrit et distribution sociale de la ‘literacy’”

Séminaire “La philosophie médiévale à Condorcet”

Pratiques de l’écrit et distribution sociale de la literacy : le De laude scriptorum de Jean Gerson (1423)

I. Iribarren (univ. de Strasbourg)

Mardi 8 novembre 2022 – 17h-19h – Campus Condorcet – Centre de colloques – salle à préciser

Co-organisé par Monica Brinzei (CNRS-IRHT), Irene Caiazzo (CNRS-LEM), Christophe Grellard (EPHE-LEM) et Catherine König-Pralong (EHESS-CAK), soutenu par le LabEx Hastec, le séminaire “La philosophie médiévale à Condorcet” accueille des spécialistes français et étrangers d’histoire intellectuelle, d’histoire de la philosophie, de la logique, de la théologie, et d’une manière plus générale d’histoire des sciences et des savoirs. Le séminaire, commun à plusieurs laboratoires basés sur le Campus Condorcet – le Centre Alexandre Koyré (CAK), l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT) et le Laboratoire d’études sur les monothéismes (LEM) –, est ouvert aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs, aux post-doctorants, tout comme aux doctorants et aux étudiants de master. Lieu de rencontre entre médiévistes confirmés et chercheurs en début de carrière, il présente des transformations d’objets et de méthodes en histoire de la philosophie médiévale, dans un champ interdisciplinaire des sciences sociales et humaines renouvelé par les approches globale, croisée ou interconnectée.

Programme des séances à venir :
Télécharger le programme en pdf

Mardi 22 novembre 2022, 17 h-19 h : Chris Schabel (Université de Chypre), « What Should an Atheist Believe? Philosophy in Lumine Naturali according to Pierre Ceffons and Vana Curiositas among Medievalists »

Mardi 17 janvier 2023, 17 h-19 h : Gabriella Zuccolin (Université de Pavie), « Can There Be Two Perfectly Identical Complexions? Peter of Abano and Jacopo of Forlì on Avicenna’s Interdict »

Mardi 7 février 2023, 17 h-19 h : Guy Guldentops (Université de Cologne), « Nicolas Ellenbog et la pensée médiévale »

Mardi 14 mars 2023, 17 h-19 h : Daniel di Liscia (Université de Munich), « Jacques Legrand’s Compendium utriusque philosophie: How to Teach Aristotelian Philosophy in the Autumn of the Middle Ages »

Mardi 16 mai 2023, 17 h-19 h : Yossef Schwartz (Université de Tel Aviv), « Writing the History of Medieval Jewish Philosophy: New methods – new questions »

Mardi 13 juin, 17 h-19 h : Antonella Sannino (Université de Naples), « New Perspectives on Hermetic Artificial Life Forms »

 

Vendredi 18 Novembre 2022 – Séance du séminaire “Conscience et les sources de l’autorité morale” – E. Corran et N. Zeeman

Cycle de séminaire

Conscience et les Sources de l’Autorité Morale: Conscience and the Sources of Moral Authority

org. Emily Corran (UCL) et Christophe Grellard (EPHE)

Séance 1 : Conscience in Late Medieval England

18 Novembre 2022 – 14h-17h – Sorbonne, esc. E, salle D052

Dr Emily Corran (UCL) : Polemicising doubt in late medieval England: Adaptations of Latin casuistry in Wyclif, Dives and Pauper and Margery Kempe.

Responder : Paolo Napoli

Professor Nicolette Zeeman (Cambridge) : Conscience and Institutional Ambivalence in Piers Plowman.

Responder : Marco Nievergelt

Télécharger le programme complet des séances en pdf.

 

 

Samedi 3 décembre 2022 – Journée thomiste : “Obéissance et autorité au Moyen Âge”

Journée d’études thomiste

Obéissance et autorité au Moyen Âge

Samedi 3 décembre 2022 – Salle Sertillanges – 18, rue des Tanneries 75013 Paris

 

9h45 :  Adriano OLIVA, Accueil
10h : Stefano SIMONETTA (Università degli Studi di Milano) : «Obbedite alle autorità costituite» : sacralità del potere e possibilità della disobbedienza nella riflessione politica medievale
10h45 : Corinne LEVELEUX (École Pratique des Hautes Études, PSL, Paris) : Résister à l’autorité illégitime. Le point de vue du droit canonique (XIIe-XVe)
11 h 30 : Pause
11 h 45 : Camille DE BELLOY (Université Catholique de Lyon) : Obéissance et liberté chez Thomas d’Aquin
12h30 : Pause
14h30 Tobias HOFFMANN (Sorbonne Université, Paris) : Obéissance, conscience et prudence selon Thomas d’Aquin
15h15 : Lidia LANZA (Centro de Filosofia da Universidade de Lisboa) : L’obéissance dans la tradition thomiste : la réflexion proposée par Dominicains et Jésuites (1320-1570)
16h : Pause
16h15 : M. BORGO, M. MILLAIS, K. MITALAITÉ, J.-CH. DE NADAÏ, A. OLIVA : Présentation de quelques ouvrages de doctrines médiévales

Il est souhaitable de signaler sa présence en écrivant à cette adresse.
Pour suivre la journée en visioconférence, veuillez vous inscrire par mail ici.
Télécharger le programme en pdf.