Archives de catégorie : Colloques et séminaires

31 mai-1er Juin : Colloque “Theory and Practices of Allegorical Exegesis in Medieval Jewish Philosophy”

Colloque

Theory and Practices of Allegorical Exegesis in Medieval Jewish Philosophy

Les philosophes juifs médiévaux dans l’histoire de l’exégèse allégoriques – 2

org. D. Lemler (Sorbonne univ.), R. Haliva (Univ. Hambourg), M. Tauber (Univ. Strasbourg)

31 mai-1er juin 2022 – 10h-17h – Campus Malesherbes – salle 301

Ces deux journées d’étude proposeront une étude détaillée de textes de philosophes juifs médiévaux portant sur la théorie et la pratique de l’exégèse allégorique de la Bible et du Talmud.
Elles font suite à un premier événement qui s’est tenu en février consacré à l’exégèse allégorique dans le christianisme et l’islam au Moyen âge.
This two-day workshop will consist in a detailed study of texts by Medieval Jewish philosophers on allegorical interpretation of Biblical and Talmudic texts.
A first part of this workshop was held in February and was dedicated to allegorical interpretation in Medieval Christianity and Islam.

Mardi 31 mai

9:30: Mots d’ouverture
Session 1: 10:00-12:00
10:00-10:30 Yehuda HALPER (Bar Ilan University)
Jacob Anatoli and Moses Ibn Tibbon: On the Uses and Misuses of Logical Arguments in
Interpreting Scripture
10:30-11:00 discussion
11:00-11:30 Rebecca KNELLER (Jerusalem College)
Samuel Ibn Tibbon on the Three Visions of the Merkavah – an Allegorical Dialogue
11:30-12:00 discussion
12:00-13:30 Déjeuner
Session 2: 13:30-15:30
13:30-14:00 Amira ERAN (Levinsky College)
Ibn Daud and the Anonymous Commentator to Ha-Emunah Ha-Ramah on Psalm 139
14:00-14:30 discussion
14:30-15:00 David LEMLER (Sorbonne Université)
Sarah and Abraham as Matter and Form Before and After Rashba’s Herem (Baba Batra
58a)
15:00-15:30 discussion
15:30-16:00 Pause café
Session 3: 16:00-17:00
16:00- 16:30 Resianne FONTAINE (Amsterdam University)
The Allegorical Interpretation of the Book of Proverbs in Judah ha-Cohen’s Midrash ha-
Ḥokhmah
16:30-17:00 discussion


Mercredi 1er juin


Session 4: 10:00-12:00
10:00-10:30 Haim KREISEL (Ben Gurion University)
“The World Exists for Six Thousand Years” (Sanhedrin 97a): Ibn Ezra’s Approach
According to the Supercommentaries
10:30-11:00 discussion
11:00-11:30 Racheli HALIVA (Hamburg University)
Allegorical Interpretation in Joseph Ibn Kaspi’s Thought
11:30-12:00 discussion
12:00-13:30 Lunch
Session 5: 13:30-15:30
13:30-14:00 Yair LORBERBAUM (Bar-Ilan University)
Maimonides on Allegorical Interpretations (Reasons) of the Commandments
14:00-14:30 discussion
14:30-15:00 Shira WEISS (Yeshiva University)
An Allegorical Interpretation of Job in Josef Albo’s Sefer ha-‘Iqqarim
15:00-15:30 discussion
15:30-16:00 Pause café
Session 6: 16:00-17:00
16:00-16:30 Zeev HARVEY (Hebrew University)
Rabbi Nissim of Girona (c. 1310-1376) on Biblical Exegesis and Free Inquiry
16:30-17:00 discussion

 

Télécharger le programme en pdf
La salle ayant une capacité limitée, merci de signaler votre souhait d’assister à cet événement par mail : david.lemler[...]sorbonne-universite.fr.

 

 

 

 

Mardi 17 mai 2022 – La philosophie médiévale à Condorcet – Frank Rexroth : « Does it really make sense to talk about “Medieval Intellectuals” ? »

La philosophie médiévale à Condorcet

Does it really make sense to talk about “Medieval Intellectuals”

Frank Rexroth (Göttingen)

Mardi 17 mai 2022 – 17h-19h – Campus Condorcet – Centre de colloques – salle 3.01

 

Le séminaire de recherche « La philosophie médiévale à Condorcet » accueille des spécialistes français et étrangers d’histoire intellectuelle, d’histoire de la philosophie, de la logique, de la théologie, et d’une manière plus générale d’histoire des sciences et des savoirs. Le séminaire, commun à plusieurs laboratoires affiliés au Labex HaStec, tous basés sur le Campus Condorcet – LEM, CAK, IRHT –, est animé par Irene Caiazzo, Catherine König-Pralong, Monica Brînzei et Christophe Grellard. De fréquence mensuelle, il est ouvert aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs, aux post-doctorants, tout comme aux doctorants et aux étudiants de master. Lieu de rencontre entre médiévistes confirmés, internationalement reconnus, et chercheurs en début de carrière, le séminaire présente des transformations d’objets et de méthodes en histoire de la philosophie médiévale.

Chaque séance de séminaire est suivie d’un moment de convivialité.

10 mai 2022 – Séance de séminaire – Eleonora Sammarchi : “Numbers and fractions, numeri sani e numeri rotti. A comparison between Arabic arithmetical/algebraic sources and Abacus treatises”

Séminaire Reading Ancient Mathematical Texts

This seminar is organized around a presentation of a primary source and the issues it raises, followed by a reading of this edited and translated source. A session can last up to 3 hours, and is conducted by experienced researchers, doctoral students, or even Master’s students. The working language is French or English depending on the case.

Eleonora Sammarchi (ETH Zurich & SPHere)

Numbers and fractions, numeri sani e numeri rotti. A comparison between Arabic arithmetical/algebraic sources and Abacus treatises.

Mardi 10 mai 2022 – En distanciel

Extracts from :
al-Uqlīdisī (10th cent.), Book on Indian Arithmetic ; ed. and trans. Sa’īdān (1978)
al-Zanjānī (13th cent.), Balance of the equation in the science of algebra and muqābala, ed. and trans. Sammarchi
Piero Gherardi (14th cent.) ; Libro ài ragioni e Liber Habaci, ed. Arrighi (1987), trans. Van Egmond (1978)
Anonimo (14th cent.), Trattato d’algibra. Ms. Fond. prin. II. V. 152, Biblioteca Nazionale di Firenze, ed. Franci & Pancanti (1988)

 

Organisers : Agathe Keller, Karine Chemla, (CNRS, CHSA, SPHere), and the associated group : H. Amini, F. Cornu, C. Singh, A. Volkov

Those who wish to participate remotely are invited to contact Agathe Keller with keyword "10-05-22lect-maths" as subject of mail.

9 Juin 2022 – Workshop – “Medieval Science. Between Ideal and Social Practices”

Workshop

Medieval Science. Between Ideal and Social Practices

Workshop co-organisé par Christophe Grellard (EPHE), Ana María Mora-Márquez (Gothenburg University), et Robert Pasnau (résident 2019-2020 de l’IEA de Paris, University of Colorado, Boulder), avec le soutien de l’IEA de Paris.

Jeudi 9 Juin 2022 – 54, boulevard Raspail – salle 9

9.00 Ana María Mora-Márquez (University of Gothenburg, FLoV) : ”Medieval Approaches to Meno’s Paradox”
10.00 Coffee
10.30 Julie Brumberg-Chaumont (PSL/CNRS, LEM) : “Logical Theories and Practices in the Search for Truth in the 13th Century”
11.30 Katja Krause (TUBerlin, online) : “The Epistemic Subject and Medieval Scientia: Some preliminary considerations”
12.30 Lunch
14.30 Robert Pasnau (University of Colorado, Boulder) : “Is Buridan Himself the Ass? Stuck between voluntarism and determinism”
15.30 Christophe Grellard (EPHE) : “Buridan on the Formation of Scientific Authority”

Contact: ana.maria.mora.marquez[.]gu.se
Télécharger l'affiche en pdf.

 

9 juin: Conférence de Patrick Boucheron

 

Dans le cadre du séminaire de Philosophie Médiévale organisé sur

“Le temps”

 

organisé par Jean-Baptiste Brenet et Véronique Decaix

(Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

nous avons le plaisir de recevoir:

 

Patrick Boucheron

(Professeur au Collège de France)

“Récits historiens et discordance des temps”

 

L’inscription pour assister à l’évènement est obligatoire, merci de contacter: Veronique.Decaix@univ-paris1.fr

 

 

 

10 Juin 2022 – Séminaire Gramata – C. Cerami, L. Tardy, I. Costa

“Graminaire”

Séminaire de GRAMATA (Univ. Paris 1-Panthéon Sorbonne)

10 juin 2022 – 14-17h30 – Centre Panthéon, salle 216

14h-15h : C. Cerami (UMR SPhere 7219), “Entre ontologie et médecine: Averroès et la notion de pneuma”
15h-15h20 : L. Tardy (Paris 1 et UMR SPhere 7219), « Que faire des attributs divins ? “dialogue” entre Ibn Rushd et al-Juwaynî »
15h20-16h : Discussion
16h15-17h30 : I. Costa (LEM/UMR 8584), « La liberté humaine dans les commentaires de l’Éthique à Nicomaque au XIVe siècle » –
Discussion

Affiche du Graminaire 2022
Ulysse Chaintreuil (ulysse.chaintreuil[...]univ-paris1.fr) et Pierre-Marie Morel

(pierre.marie-morel[...]univ-paris1.fr)

 

Jeudi 5 mai 2022 – Les jeudis de la philosophie à l’IMA – Farah Cherif Zahar : “Penser la modernité arabe avec Averroès”

En collaboration avec le philosophe Jean-Baptiste Brenet, l’Institut du monde arabe lance, en partenariat avec Philosophie Magazine, un tout nouveau cycle de rencontres, chaque premier jeudi du mois à partir d’octobre 2021 : Les Jeudis de la philosophie, pour découvrir et approfondir les grandes questions de la pensée arabe, encore peu connue en dehors de quelques classiques.

Séance  : Jeudi 5 mai 2022 – 19h

Institut du Monde Arabe – salle du Haut-Conseil (niveau 9)

Penser la modernité arabe avec Averroès

Farah Cherif Zahar

Jeudi 7 avril 2022 – Les jeudis de la philosophie à l’IMA – P. Koetschet – Les routes de la philosophie arabe : une nouvelle géographie des idées

En collaboration avec le philosophe Jean-Baptiste Brenet, l’Institut du monde arabe lance, en partenariat avec Philosophie Magazine, un tout nouveau cycle de rencontres, chaque premier jeudi du mois à partir d’octobre 2021 : Les Jeudis de la philosophie, pour découvrir et approfondir les grandes questions de la pensée arabe, encore peu connue en dehors de quelques classiques.

Séance 7 : Jeudi 7 avril 2022 – 19h

Institut du Monde Arabe – salle du Haut-Conseil (niveau 9)

Les routes de la philosophie arabe : une nouvelle géographie des idées

Pauline Koetschet

La philosophie en langue arabe est affaire de textes et de personnes. Ce sont leurs trajectoires qui nous intéresseront pour cette séance, dans la mesure où elles dessinent des cartes intellectuelles emportant avec elles une certaine représentation du monde.

Le premier parcours est celui qui conduisit l’immense majorité des textes non-littéraires grecs à être traduits en arabe. Se pencher sur ce parcours, c’est entre-apercevoir que la traduction est plus réception que transmission.

Le second parcours est celui que suivirent certains textes et idées à travers différents courants intellectuels, et comment philosophie, théologie et traditions scientifiques s’influencèrent mutuellement. À partir de l’itinéraire de traducteurs, philosophes et de traités, nous essaierons de montrer comment, de Bagdad à Cordoue, en passant par Téhéran et Le Caire, la philosophie en arabe invite à retracer ces connexions.

Séance animée par Pauline Koetschet, chercheure au CNRS, actuellement en poste à Beyrouthoù elle dirige le le département des études arabes, médiévales de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo). Ses recherches portent sur les débuts de la philosophie arabe médiévale. Elle a notamment publié une Introduction à la philosophie arabe (Le Seuil 2011) et les Doutes sur Galien d’Abû Bakr al-Râzî (de Gruyter 2019)

Présenté par Jean-Baptiste Brenet, médiéviste, professeur de philosophie arabe à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

8 avril: Journée “Cicéron et Sénèque dans la philosophie de l’antiquité tardive et du Moyen âge” (CESR Tours)

Vendredi 8 avril

“Cicéron et Sénèque dans la philosophie de l’antiquité tardive et du Moyen âge”

Org. Fosca Mariani Zini (Université de Tours)

Salle Saint Martin, CESR, Tour et en ligne

 

https://cesr.univ-tours.fr/centre-detudes-superieures-de-la-renaissance/actualites/manifestations/journee-detude-ciceron-et-seneque-dans-la-philosophie-de-lantiquite-tardive-et-du-moyen-age

 

9h Introduction


9h15
Anne-Isabelle Bouton-Touboulic (Université de Lille)
Volonté et assentiment de Cicéron à Augustin

10h Victor Legros (Université de Lille)
Philosophaster Tullius
: L’image de Cicéron dans la Cité de Dieu d’Augustin


10h45
Pause

11h Jean-Baptiste Guillaumin (Université de la Sorbonne, Paris IV)
Cicéron dans les
Noces de Philologie et Mercure de Martianus Capella

11h45 Sophie van de Meeren-Ferreri (Université de Rennes II)
Remédier à l’exil : aspects doctrinaux et
thérapeutiques de la philosophie de Sénèque dans la Consolatio philosophiae de Boèce

12h30 Déjeuner


14h
[Vidéo] Antonella Sannino (Université de Napoli, « l’Orientale »)
Philosophia nihil aliud est quam recta vivendi
ratio in Guillaume d’Auvergne


14h45
Tommaso Ferro (Università del Salento)
Ut dicit Seneca
: l’utilizzo delle opere e del pensiero di Seneca all’interno del Sommo Bono di Ulrico di Strasburgoa


15h30
Pause


15h45
Véronique Decaix (Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne)
Ce que l’art fait à la mémoire. Réception de la
rhétorique chez Albert le Grand et Thomas d’Aquin


16h30
Nadia Bray (Università del Salento)
Quid autem sit quod ita movet
: Cicerone, Dante e la questione dell’hormè


17h15
Luana Rizzo (Università del Salento)
Seneca nel pensiero di Cusano

 

7 avril 2022 : LEM “La théologie comme science” – A. Oliva “Les discussions sur les principes de la théologie comme science” / Ch. Grellard “Un théologien peut-il avoir des opinions ? Jean Mair et l’automne de la théologie scientifique”

Les jeudis du LEM

Cycle “La théologie comme science”

Les discussions sur les principes de la théologie comme
science au
XIIIe siècle

Adriano Oliva

*

Un théologien peut-il avoir des opinions ? Jean Mair et
l’automne de la théologie scientifique

Christophe Grellard

jeudi 7 avril 2022

Campus Condorcet, Centre de colloques, salle 3.01/3.03

*

Ce programme collectif du LEM consacré à « la théologie comme science » souhaite répondre à l’exigence de considérer, non seulement le fait religieux, mais la rationalité religieuse. Il semble nécessaire de comprendre, non seulement les
faits historiques, sociologiques, littéraires, etc., mais leur sens. La discipline qui
en traite a pris le nom de théologie.
Cette discipline est devenue, de l’Antiquité à l’époque moderne, et sans doute
au-delà, la structure porteuse de la rationalité occidentale. Pourtant, le terme est ambigu. Il désigne tantôt la compréhension d’une religion par elle-même, dans ses propositions fondamentales, tantôt la compréhension du divin par un discours rationnel, qu’il soit extérieur ou non à cette culture ou tradition religieuse. C’est pourquoi une étude de la théologie comme science a un double objet :
étudier comment, d’une part, la spéculation métaphysique sur les dieux, le
divin et Dieu, s’est transformée en « science théologique ». Cette spéculation
s’est vue couronner, y compris dans la pensée grecque (néoplatonicienne), d’une révélation d’origine divine ;
montrer comment, d’autre part, les religions monothéistes se sont construites en théologies, sur les canons de la rationalité grecque.
Cette enquête ne peut manquer d’évoquer trois problématiques.

Celle de l’universel et du particulier : les théologies philosophiques sont-elles ou non une partie de la philosophie première ? Peut-on considérer le logos grec comme une forme sans contenu, appliquée aux traditions religieuses (juive, puis chrétienne, puis musulmane) comme à un contenu sans forme ?
Celle de la science maîtresse et de la science ancillaire : est-ce la théologie rationnelle qui doit avoir le dernier mot sur la révélation, ou l’inverse, et doit-elle se guider sur elle ?
Celle de l’interprétant et de l’interprété : qui interprète qui ? les récits mythiques, bibliques ou coraniques doivent-ils être mesurés par l’aune de la raison ? Ou est-ce au contraire, la raison qui doit s’adapter à leurs récits complexes,  voire contradictoires, pour en justifier tous les méandres ?
Il importe d’adopter ici une perspective historique, qui ressaisisse la parfaite 
continuité entre l’Antiquité et le Moyen Âge. Un séminaire s’efforcera de problématiser la question, à partir d’une étude historique qui partira de l’Antiquité,  dans son « ouverture » au Moyen Âge.

Renseignements : Claire Raynal

 

9 avril 2022 – Journée Incipit – “Actualité de la philosophie médiévale”

Journée Incipit : Actualité de la philosophie médiévale

organisée par le Centre Pierre Abélard, UFR de philosophie, Sorbonne Université

Samedi 9 avril 2022 – Sorbonne – Amphi Guizot

10h00–12h15
10h00 Accueil, mots d’ouvertureLectio Incipit – conférence inaugurale
10h15 Dominik Perler (Humboldt-Universität zu Berlin) : La conscience : un phénomène moral ou cognitif ? Réflexions sur Thomas d’Aquin
11h30 Christophe Grellard (EPHE), Commentaire – D. Perler, Réponse – Discussion

14h30–16h00 – Actualité de la recherche
Isabelle Mandrella (Ludwig-Maximilians-Universität Munich)
La philosophie médiévale en Allemagne aujourd’hui
Monica Brinzei (CNRS), Irene Caiazzo (CNRS), Aurélien Robert (CNRS)
Présentation du Congrès de la Société pour l’Étude de la Philosophie Médiévale
(SIEPM), « La pensée radicale au Moyen Âge », Paris, du 22 au 26 août 2022

Recensions de livres récents
Dominique Poirel (CNRS) : L. Cesalli, R. Imbach, A. de Libera et Th. Ricklin (dirs.) Die Philosophie des Mittelalters. 12. Jahrhundert. Schwabe Verlag, 2021

Monica Brinzei (CNRS) : M. Sorokina, Les sphères, les astres et les théologiens. L’influence céleste entre science et
foi dans les commentaires des Sentences (v. 1220 – v. 1340), Brepols, 2021
Sophie Serra (ALFA, Observatoire de Paris-PSL/CNRS) : G. Federici-Vescovini, Astrologie et sciences au Moyen Âge, Vrin, 2021
Meryem Sebti (CNRS) : I. Caiazzo, C. Macris et A. Robert (dirs.), Brill’s Companion to the Reception of Pythagoras and Pythagoreanism in the Middle Ages and the Renaissance, Brill, 2021

16h30–18h00 – Recensions de livres récents
Jean-Baptiste Brenet (Paris I – Sorbonne) : C. Sirat et M. Geoffroy, De la faculté rationnelle : l’original arabe du Grand Commentaire (Šarḥ) d’Averroès au De anima d’Aristote (III, 4–5), Aracne editrice, 2021
Hamid Taieb (Humboldt-Universität zu Berlin) : V. Decaix, Constituer le réel. Noétique et métaphysique chez Dietrich de Freiberg, Vrin, 2021
Irène Rosier (CNRS) : Théories sémiotiques à l’âge classique, par Hélène Leblanc, Paris : Vrin, 2021
Céline Cochin (Institut Albert le Grand, Angers) : A. Knobel, Aquinas and the Infused Moral Virtues, University of Notre Dame Press, 2021
Irene Zavattero (Università di Trento) et Tobias Hoffmann (Sorbonne Université) :
O. Boulnois, Généalogie de la liberté, Éditions du Seuil, 2021
Tobias Hoffmann : St. Bobillier, L’éthique de la personne : Liberté, autonomie et conscience dans la pensée de Pierre de Jean Olivi, Vrin, 2020

18h15 : Apéritif, Librairie Vrin, 71 rue Saint-Jacques


Organisé par le Centre Pierre Abélard, UFR de Philosophie, Sorbonne Université.

L’inscription auprès de Mme Solenn Grisard est nécessaire pour toute personne n’ayant pas de carte d’accès à la Sorbonne.
Télécharger le programme en pdf

 

 

28 février 2022 – Colloque “Exegèse allégorique.Christianisme, islam, judaïsme”

Exégèse allégorique. Christianisme, islam, judaïsme
Les philosophes juifs médiévaux dans l’histoire de l’exégèse allégorique 1

org. David Lemler (Sorbonne Université), Racheli Haliva (Université d’Hambourg), Michèle Tauber (Université de Strasbourg)

28 février 2022 – 9h-18h – Sorbonne, salle des Actes


9h Accueil, mots d’ouverture

9h30-12h

Gilbert Dahan (EPHE)L’allégorie, essence de l’exégèse chrétienne

Stéphane Loiseau (Centre Sèvres)Sens spirituel, figuratif, allégorique dans l’exégèse de Thomas d’Aquin

Annie Noblesse-Rocher (Université de Strasbourg) Transformation ou fin de l’allégorie chez les Réformateurs protestants du XVIe siècle? La concurrence de nouveaux sens scripturaires

12h -14h : Déjeuner

14h-15h40

Meryem Sebti (CNRS)  – Lire le Coran en philosophe : l’autorité exégétique selon Avicenne

Géraldine Roux (Institut Rachi de Troyes)Maître Eckhart et l’influence de Maïmonide

15h40-16h10 Pause café

16h10-17h50

Pierre Lory (EPHE)L’ascension d’Abraham en Coran VI 75 – Itinéraires de l’exégèse symbolique dans le soufisme

Leili Anvar (INALCO)Un éclat plus vif que l’aurore: Quelques remarques sur le Masnavi (de Jalâl al-dîn Rûmi) comme commentaire poétique et mystique du Coran

Cette première journée sera suivie de deux journées d’études, prévues en mai ou juin prochain, consacrées à l’analyse de textes philosophiques juifs médiévaux portant sur la théorie et la pratique de l’exégèse allégorique de la bible et des aggadot rabbiniques.
Télécharger l'affiche

Jeudi 3 mars 2022 – Les jeudis de la philosophie à l’IMA – “Qu’est-ce que la philosophie politique en islam ?”

En collaboration avec le philosophe Jean-Baptiste Brenet, l’Institut du monde arabe lance, en partenariat avec Philosophie Magazine, un tout nouveau cycle de rencontres, chaque premier jeudi du mois à partir d’octobre 2021 : Les Jeudis de la philosophie, pour découvrir et approfondir les grandes questions de la pensée arabe, encore peu connue en dehors de quelques classiques.

Séance 6 : Jeudi 3 mars 2022 – 19h

Institut du Monde Arabe – salle du Haut-Conseil (niveau 9)

Qu’est-ce que la philosophie politique en islam ?

Makram Abbès

Arrivée en terre d’Islam grâce aux traductions d’Aristote et de Platon effectuées entre le VIIIe et le IXe siècles, la philosophie politique s’installe durablement comme type de réflexion sur l’homme et la société après les travaux d’al-Fârâbî (870-950), l’auteur qui, plus que les autres, articule l’ensemble de sa philosophie aux thèmes de la cité parfaite, des qualités du chef politique, et des liens entre politique et religion. Grâce à lui, la philosophie politique s’installe durablement en terre d’Islam, créant ainsi une dynamique qui se prolongera jusqu’à Averroès (1126-1198) et même au-delà.
La conférence abordera les principales caractéristiques de cette tradition intellectuelle centrée sur l’étude des conditions sociales et politiques permettant à l’homme d’accéder au bonheur et d’atteindre l’excellence dont il est capable. On s’intéressera aussi à la pertinence de cette réflexion souvent taxée d’idéaliste, voire d’irréaliste ou d’utopique, et l’on verra comment elle nous force, contrairement à ce préjugé dont elle est victime, à ne pas nous contenter des discours pragmatiques sur la politique que l’on trouve dans les traités administratifs ou dans les textes des Miroirs des princes par exemple. C’est ce qui témoigne du fait que les philosophes de l’Islam ont éprouvé, chacun à sa manière, la complexité de cette catégorie de l’existence humaine, formulée par Aristote dans sa célèbre maxime, « l’homme est un animal politique par nature ».

Séance animée par Makram Abbès, professeur des Universités à l’ENS de Lyon/laboratoire Triangle (UMR 5206), ancien membre junior de l’Institut Universitaire de France. Makram Abbès est depuis octobre 2021 le directeur du Centre français de recherche de la Péninsule Arabique (CEFREPA), basé au Koweït. Ses travaux de recherche portent principalement sur la philosophie morale et politique en Islam (guerre et paix, arts de gouverner, sécularisation et problème théologico-politique). Il est notamment l’auteur d’Islam et politique à l’âge classique (PUF, 2009) et d’al-Māwardī, De l’éthique du Prince et du gouvernement de l’Etat, traduit de l’arabe et précédé d’un Essai sur les arts de gouverner en Islam, (Les Belles Lettres, 2015). Il a récemment publié le dossier « Philosophie politique et arts de gouverner à l’Âge classique de l’Islam », de la revue Éthique, Politique, Religions (Classiques Garnier, 2021).

Présenté par Jean-Baptiste Brenet, médiéviste, professeur de philosophie arabe à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

11 mars 2022 – T. Hoffmann – Présentation du livre “Généalogie de la liberté” dO. Boulnois

Olivier Boulnois, Généalogie de la liberté, Paris, Seuil, 2021

présentation du livre par Tobias Hoffmann

11 mars 2022 – 19h30 – Institut Liszt – 92, rue Bonaparte 75006 Paris 

La question de la liberté est à la fois fondamentale et posée en des termes qui la rendent insoluble : comment penser une action libre si l’on admet que les phénomènes sont soumis à la causalité ?
En analysant l’émergence du concept de libre arbitre, Olivier Boulnois propose une autre généalogie de la morale. Sous un problème en apparence évident (la liberté de la volonté, née de l’idée de responsabilité, et la difficulté de penser cette liberté dans un monde régi par des rapports de cause à effet), l’auteur débusque une série de questions correspondant aux différents sens de la liberté : la liberté à l’égard d’une contrainte n’est pas la liberté à l’égard des causes extérieures ou internes ; elle peut viser la liberté d’agir, mais aussi la liberté de choisir entre plusieurs options et la liberté de vouloir ou de ne pas vouloir.

Les approches classiques et modernes (celles d’Aristote, d’Augustin, de Descartes ou de Leibniz) sont confrontées aux pensées critiques des XIXe-XXe siècles (de Nietzsche à Freud et Wittgenstein). D’une liberté à l’autre, les questions ne sont pas les mêmes – ainsi, Aristote élabore une théorie cohérente de l’action sans poser la question de la liberté. Il fallait faire apparaître l’« impensé » des théories du libre arbitre pour poser correctement la question, et espérer la résoudre.

Olivier Boulnois est spécialiste de la philosophie médiévale et de l’histoire de la pensée occidentale. Directeur d’études à l’École pratique des hautes études et professeur à l’Institut catholique de Paris, il a publié une dizaine d’ouvrages. Il a reçu en 2008 le prix de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.

Présenté par Tobias Hoffmann, professeur de philosophie médiévale à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.

En présence de l’auteur.

Entrée libre (avec masque et pass sanitaire)
Réservation obligatoire : reservation@instituthongrois.fr | 01 43 26 06 44
Plaquette de présentation en pdf

 

Mardi 15 mars 2022 – La philosophie médiévale à Condorcet : Mark Thakkar “Achilles arguments in medieval and early modern philosophy”

La philosophie médiévale à Condorcet

Achilles arguments in medieval and early modern philosophy

Mark Thakkar (King’s College London)

Mardi 15 mars 2022 – 17h-19h – Campus Condorcet – Centre de colloques – salle 3.01

 

Le séminaire de recherche « La philosophie médiévale à Condorcet » accueille des spécialistes français et étrangers d’histoire intellectuelle, d’histoire de la philosophie, de la logique, de la théologie, et d’une manière plus générale d’histoire des sciences et des savoirs. Le séminaire, commun à plusieurs laboratoires affiliés au Labex HaStec, tous basés sur le Campus Condorcet – LEM, CAK, IRHT –, est animé par Irene Caiazzo, Catherine König-Pralong, Monica Brînzei et Christophe Grellard. De fréquence mensuelle, il est ouvert aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs, aux post-doctorants, tout comme aux doctorants et aux étudiants de master. Lieu de rencontre entre médiévistes confirmés, internationalement reconnus, et chercheurs en début de carrière, le séminaire présente des transformations d’objets et de méthodes en histoire de la philosophie médiévale.

Chaque séance de séminaire est suivie d’un moment de convivialité.