Archives de catégorie : Février 2024

29 février 2024 – Journée d’études “Avicenna and the kalām II. Atomism and Natural Philosophy”

Journée d’études – dans le cadre du séminaire du Centre CHSPAM

Avicenna and the kalām II. Atomism and Natural Philosophy

org. Cristina Cerami et Damien Janos

jeudi 29 février 2024 – SPHere – salle Mondrian (646A) – Bâtiment Condorcet, Université Paris Cité 4 rue Elsa Morante, Paris 75013 

Programme :

Chair : Marwan Rashed (Sorbonne Université/CNRS-Centre Léon Robin)

  • 9h30-10h30 : Burak Şaman (University İstanbul 29 Mayıs Üniversitesi)  – La question du Trône (‘Arsh) dans le kalām et l’épître d’Avicenne sur l’étendue
  • 10h30-11h30 : István Lánczky (Avicenna Institute of Middle Eastern Studies, Budapest)  – Avicenna and the Bahshamites on Spatial Extension

Pause-café

  • 11h45-12h45 : Paul Hullmeine (LMU, Munich)  – The kalām Background of the Debate between al-Bīrūnī and Ibn Sīnā

Pause déjeuner

Chair : Olga Lizzini (Université d’Aix-Marseille/CNRS-Iremam)

  • 14h30-15h30 : Ruizhi Ma (Humboldt-Universität zu Berlin) – Avicenna and the Kalām on Light and Darkness
  • 15h30-16h30 : Fouad Mlih (Université de Lorraine) – Dialectique philosophie et dialectique théologienne dans le Kitāb al-Ğadal d’Ibn Sīnā : une mise au point vigoureuse
  • 16h30-17h00  : Discussion finale
Le séminaire est organisé en hybride. Pour celles et ceux qui souhaitent rejoindre en ligne, veuillez écrire à Cristina Cerami.

12-14 février 2024 – Colloque “New Social Perspectives in Medieval Philosophy”

Colloque International

New Social Perspectives in Medieval Philosophy

org. A.M. Mora Marquez (Univ. Göteborg/SPHERE UMR 7219) et J. Pelletier (Univ. Göteborg)

12-14 février 2024 – Université Paris-Cité – Bâtiment Olympe de Gouges (8 rue Albert Einstein 75013 Paris) – salle 569 changement 14/02 : bâtiment Condorcet (4, rue Elsa Morante), salle 646

Programme :

12 février :

9h15 : Christian Rode: Social Contracts before Hobbes and Locke?

10h30 : Claudia Appolloni: Language and Society in the Late Middle Ages

11h15 : Ziang Chen & Alexander Stöpfgeshoff: Economics Reconsidered: Usury and Monetary Value in Gerald Odonis and John Buridan

13h45 : Thomas Harb: Christine de Pizan on How Many Make One

15h : Peter King (online): Christine de Pizan on Women’s Solidarity as a Political Force

Simona Vucu (online): Catherine of Siena on Sociality and Virtues

13 février :

10h30 : Ritva Palmen: Philosophy of Emotions and the Idea of Social Distance in the Middle Ages

11h15 : Christophe Grellard: Buridan on the Formation of Social Authority

14h : Matthew Siebert: Can Knowledge be Social? Shared Cognition and Shared Science in Aquinas

15h15 : Sophie Serra: Occasio dubitandi. Expressions of Trust and Distrust among Latin Medieval Astronomers (13th-15th c.)

16h : Sarah Byers (online): Aquinas’ Synderesis as Stoic Rational Oikeiōsis: A Natural Community of Knowledge

14 février :

9h15 : Julie Brumberg-Chaumont: What is Social in a Social History of Logic?

10h30 : Jacob Andrews: Believing Babies and Virtuous Singing: William of Auxerre’s Social Philosophy of Religion

11h15 : Jörg Alejandro Tellkamp: Moral Epistemology in the Face of War in 16th Century Spanish Scholasticism

14h : Philip Choi: Living Well with Ignorance in a Society

 

Télécharger l'affiche en pdf

14 mai 2024 – Falsafa – Les RDV de la philosophie médiévale à l’Institut du monde arabe – Cristina Cerami| Averroès : La nature prouve-t-elle l’existence de Dieu ?

Falsafa – Les RDV de la philosophie médiévale à l’Institut du monde arabe

Averroès : La nature prouve-t-elle l’existence de Dieu ?

Cristina Cerami

mardi 14 mai 2024 – 19h – Institut du Monde Arabe – salle du haut conseil (niveau 9)

La saison 2023-2024 des RDV de la philosophie médiévale à l’IMA sera consacrée aux grandes figures de la pensée arabe. Qui sont les penseurs de génie, les philosophes les plus marquants ? Quelles ont été leurs idées neuves, révolutionnaires, et qu’ont-ils à nous apprendre encore aujourd’hui ?

Ibn Rushd (1126-1198), plus connu sous son nom latinisé d’Averroès, est sans aucun conteste l’une des figures les plus éminentes de la falsafa, le mouvement de pensée en terre d’Islam se réclamant de l’héritage grec. Il consacra une grande partie de sa vie à expliquer Aristote et notamment ses traités de philosophie naturelle. Toutefois, le but n’était pas seulement de commenter. Il s’agissait d’accéder à la vérité, de dévoiler les raisons ultimes de la nature et de la réalité tout entière. Contre son prédécesseur, Ibn Sīnā, l’Avicenne des latins (m. 1037), Ibn Rushd assurait que seule une étude de la nature, du monde qui nous entoure, pouvait nous permettre de remonter à Dieu, conçu comme sa cause ultime, et d’en prouver l’existence. Peut-on donc affirmer que la science de la nature, selon lui, avait pour finir une visée théologique ?

Cristina Cerami est directrice de Recherche au CNRS, spécialiste de la philosophie grecque et de la pensée philosophique et scientifique en terre d’Islam. Elle est notamment l’autrice de Génération et substance : Aristote et Averroès entre physique et métaphysique, W. Gruyter, Berlin-Boston 2015 et Nature et Sagesse. Les rapports entre physique et métaphysique dans la tradition aristotélicienne. Recueil de textes en hommage à Pierre Pellegrin, Peeters, Louvain 2014. Depuis 2018 elle dirige le Centre d’Histoire des Sciences et des Philosophies Arabes et Médiévales (CHSPAM) au sein de l’Unité Mixte de Recherche SPHERE du CNRS.

Programme des mardis de la philosophie médiévale à l'IMA