École Pratique des Hautes Études

Systèmes de pensées et de croyances médiévaux/Exégèses chrétiennes dans l’Occident médiéval latin

Christophe Grellard/Cédric Giraud

Prédication et exégèse au XIIe siècle : autour des sermons de Pierre Abélard

Vendredi 14h-17h Sorbonne, D052, à partir du 25 novembre 2022 (séances en hybride sur Teams).

Dates des séances :

25/11 : Abélard (introduction 1)

09/12 : Abélard (introduction 2)

13/01 : Abélard (sermon 2)

27/01 : Abélard (sermon 14)

10/02 : Abélard (sermon 3)

10/03 : Abélard (sermon 22)

24/03 : Abélard (sermon 23)

14/04 : Abélard (sermon 27)

12/05 : Abélard (sermon 29)

25/05 : Abélard (sermon 8)

09/06 : Abélard (Sermon 33)

*

M. Nievergelt/Christophe Grellard

Chaucer philosophe. Philosophie, théologie et littérature en Angleterre à la fin du XIVe siècle

Vendredi 14h-17h Sorbonne, D052, à partir du 4 novembre 2022 (séances en hybride sur Teams).

Dates des séances :

04/11 : Chaucer (Introduction)

16/12 : Chaucer (Traducteur, imitateur, consolateur)

06/01 : Chaucer (L’envol de l’esprit et la quête de la connaissance)

20/01 : Chaucer (Vision, Pluralité et Discordance)

17/02 : Chaucer (Désir, raison et volonté)

03/03 : Chaucer (Libre-arbitre, prédestination et idolâtrie)

17/03 : Chaucer (Savoir, désir et pouvoir)

07/04 : Chaucer (Faux semblants : savoir et mystification)

02/06 : Chaucer (Conclusion)

*

Francesco Siri

Le Commentaire de Pierre Abélard à l’Épître aux Romains.

Mercredi de 10h à 12h – A partir du 12/10 – salle 20, Raspail MSH, 54 bd Raspail – 75006 Paris


Rédigé entre 1133 et 1137 à Paris, le Commentaire de Pierre Abélard à l’Épître aux Romains est remarquable par son ampleur et la méthode exégétique qu-il met en ½uvre. Déterminer le sens d-un mot, restreindre sa valeur sémantique dans des contextes différents, multiplier les témoins des usages ou les sources clarifiant une expression, questionner longuement certains sujets (théologiques, certes, mais aussi anthropologiques, éthiques ou épistémologiques) : c’est la naissance d-une nouvelle pratique de lecture des textes bibliques, fondée sur la dialectique. Après avoir introduit le texte paulinien selon le modèle de l’accessus ad auctores hérité de la rhétorique classique, Pierre Abélard invite son public à explorer le sens qui s’en dégage et ses tensions théoriques. En effet, le propos général de Paul dans l’Épître est interprété par Abélard comme celui, d’une part, d’amoindrir (adtenuare) ou de diminuer (extenuare) les mérites de l’homme dans sa transformation de pécheur en serviteur juste et, de l’autre, d’élargir (amplificatio) le rôle de la grâce divine dans cette opération, quelle que soit l’adhésion de lhomme à un système de croyances avant sa conversion à la foi chrétienne. Est ainsi ouvert le débat sur le rôle de la volonté et ses limites d’action vis-à-vis de la volonté d’une altérité, identifiée comme divine, ainsi que sur la valeur des anciens préceptes et des nouveaux sacrements, institués comme moyens de iustificatio de l’homme et de son intégration dans une vie nouvelle. Ces questions nourrissent la pensée abélardienne des années 1130 : dans le commentaire à l’épître paulinienne, il cherche de nouveaux objets d’étude pour tester sa pensée théologique et éthique, alors toujours plus étroitement articulées, comme l-attestent ses cours, transmis sous le titre de Sententiae, et son Ethica. Le séminaire a un double objectif : d’une part, étudier les thématiques abordées au fil du commentaire abélardien et leur place dans l’histoire de la pensée philosophique et théologique ; de l’autre, comprendre les stratégies d-articulation de la pensée abélardienne dans un genre littéraire fortement lié à la pratique de la lectio et de la quaestio.

*

Philosophie médiévale et métaphysique

Olivier Boulnois

Premier semestre : Contrat et souveraineté dans la pensée politique médiévale (XIVe-XVe)

Second Semestre : Les fondations métaphysiques de l’éthique (II)

Vendredi de 10h à 12h – du 21 octobre au 9 juin 2022 –  Sorbonne, salle D059

*

Julie Brumberg

L’éducation logique et les savoirs au Moyen Âge : philosophie, sociologie et anthropologie de la logique

*

Histoire des sciences dans l’Occident médiéval

Nicolas Weill-Parot

En alternance :

A- Une voie originale pour la philosophie naturelle en Angleterre ? La Summa logicae et philosophiae naturalis (v. 1335-1349) de John Dumbleton

B- Autour du calcul rénal : médecine, chirurgie et magie

Le mardi de 18h à 20h – du 8 novembre au 16 mai 2023 – Sorbonne, salle D059

*

Joël Chandelier

Science, médecine et morale à la fin du Moyen Age

Dix lundis de 18h à 20h  – du 21 novembre au 19 juin – Sorbonne – salle D052 (Histoire)

1ère séance : lundi 21 novembre : Introduction générale – Médecine, philosophie et morale à Florence au début du XVe siècle : autour de Giovanni Baldi da Faenza (m. 1424)

– 2e séance : lundi 12 décembre : Le De valetudinis cordis procuratione de Giovanni d’Arezzo (1465) : Un traité de médecine de l’âme ?

– 3e séance : lundi 23 janvier : Le De valetudinis cordis procuratione de Giovanni d’Arezzo (1465) : Vers une thérapeutique des mœurs

– 4e séance : lundi 13 février : Médecine et éducation des enfants : les fondements théoriques

– 5e séance : lundi 6 mars :Médecine et éducation des enfants : Les traités pédagogiques des médecins

Séances suivantes (programme à venir):

– 6e séance : lundi 27 mars

– 7e séance : lundi 17 avril

– 8e séance : lundi 15 mai

– 9e séance : lundi 5 juin

– 10e séance : lundi 19 juin